Vote: Formation professionnelle en Algérie
Comment rentabiliser le secteur de la Formation professionnelle en Algérie ?
Accueil | Evènements | Programme d'assainissement de l'eau en Algérie : Un plan de 4 milliards de DA

Programme d'assainissement de l'eau en Algérie : Un plan de 4 milliards de DA

Taille du texte: Decrease font Enlarge font
image

La délégation de l’Union européenne en Algérie et le ministère des Ressources en Eau ont signé une convention de financement du programme d’appui au secteur de l’assainissement (EAU II) pour un montant de 30 millions d'euros (3 milliards de DA) soit 75 % du projet estimé à 4 milliards de DA.

Algeria Invest - Meriem Khelifa

La cérémonie de signature qui s’est déroulée le 27 juillet 2011, au siège du ministère des Ressources en eau a réuni pour la partie algérienne,  les secrétaires généraux des ministères des Finances et des Ressources en Eau, respectivement MM. Miloud Boutabba et Zidane Merrah et pour la partie européenne, Mme Laura Baeza, ambassadrice de l'UE en Algérie.

D'un montant total de près de 4 milliards de DA, le programme ''EAU II'' qui sera mis en œuvre  dans le cadre de la réforme du secteur pour la période 2011-2014, sera financé par un don européen assorti d’une contribution du  gouvernement algérien à hauteur d’ 1 milliard de DA.

Le programme d’appui au secteur de l’assainissement (EAU II   fait suite à un précédent programme d'appui au secteur des ressources en eau en Algérie ''EAU I'' que l’UE a financé à hauteur de 20 millions  d'euros. Cette première partie du programme visait à moderniser la gestion des ressources en eau en Algérie.

 Elle comprenait notamment l’actualisation du  Plan National de l'Eau, la construction d’un modèle de gestion du barrage de Ghrib, la mise  en place un système d'alerte du risque d'inondation à Sidi Bel Abbés., et la mise en place un système de gestion électronique de la documentation au ministère des Ressources en eau (fourniture de logiciels, formation du personnel et assistance à la mise à jour et à l'intégration des données).

Le programme comprenait aussi la mise  en place d’une base de données pour le ministère des Ressources en eau, ainsi qu’un système d'information pour les directions de l'hydraulique des wilayas et d'un réseau de transmission des données et de développement des interfaces.

Source : Algeria Invest

Commentaires (0 envoyé):

Envoyer votre commentaire comment

Merci de saisir le code mentioné sur l'image:

  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Plain text
Noter cet article
5.00