Vote: Formation professionnelle en Algérie
Comment rentabiliser le secteur de la Formation professionnelle en Algérie ?
Accueil | Investissement international | Céréales : Le marché mondial des céréales restera tendu en 2012

Céréales : Le marché mondial des céréales restera tendu en 2012

Taille du texte: Decrease font Enlarge font
image

Le marché mondial des céréales, notamment le blé, l'orge et le maïs, restera "globalement tendu" en 2012 malgré une production prévisionnelle en hausse, a estimé mardi 11 octobre à Alger un expert français. Pour les blés, dur et tendre, malgré l'augmentation de la production prévisionnelle mondiale de 30 millions de tonnes (mt) en 2012, "la pression persistera avec un équilibre précaire en raison de l'augmentation de la consommation au même niveau que la production", a expliqué un représentant du Syndicat national du commerce extérieur à France-export, M. Frédéric Ternois lors d'une rencontre sur les céréales.

Algeria Invest - APS

 

La situation sera également "tendue" pour l'orge, pronostique cet expert français, en raison notamment de la demande exprimée par l'Arabie saoudite, qui importera 7 mt en 2012 contre 6 mt en 2011. Pour le maïs, l'augmentation de l'utilisation de cette matière dans l'industrie, notamment les biocarburants, est la raison principale des tensions sur le marché. Les quantités destinées à la production de l'éthanol sont passées de 25 mt en 2005 à 125 mt en 2011.

       

La baisse des récoltes américaines prévue en 2012, pour la troisième année consécutive, devrait aussi accentuer cette tendance, selon cet expert selon lequel  "les fondamentaux (offre et demande) ne sont pas les seuls facteurs qui déterminent aujourd'hui la tendance du marché" des céréales.

       

"Il y a des acteurs extérieurs au marché physique qui profitent des périodes de tensions pour faire pression sur les prix des céréales", a-t-il dit en allusion aux spéculateurs. Concernant les importations algériennes de céréales de France, elles devraient reculer en 2012 par rapport à l'année dernière notamment pour le blé tendre, selon les prévisions de cet expert. 

       

Les exportations françaises de blé tendre vers l'Algérie devraient s'établir à 3,6 millions de tonnes (mt) contre 4,2 mt en 2011, a-t-il indiqué. M. Ternois attribue cette baisse des importations algériennes de blé tendre d'origine française par le fait que l'Algérie commençait à diversifier ses fournisseurs. La production céréalière algérienne a atteint 42,5 millions de quintaux lors de la campagne 2010/11, en baisse de 7% par rapport à la saison dernière.

 

Source : Algeria Invest



Commentaires (0 envoyé):

Envoyer votre commentaire comment

Merci de saisir le code mentioné sur l'image:

  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Plain text
Noter cet article
0